Cie RELEVANT

 

 

DANSE HIP HOP / CHORÉGRAPHIE

Lauréats des Hip Hop Games 2019

Les danseurs de la Cie Relevant sont tous originaires de Lyon. C’est en 2016, riches de leur participation au projet « Ba- bel 8.3 » – projet participatif mené par la Maison de la Danse de Lyon et chorégraphié par Abou Lagraa – qu’ils décident de créer leur propre compagnie. Leur volonté est d’aller à la rencontre d’autres danses et d’autres univers, motivés et portés par l’énergie créative du hip-hop. Aujourd’hui, ils souhaitent aborder des problématiques humaines et sociales, avec le souhait d’interpeller et de questionner la société actuelle.

Crédit photos : © Julie Cherki

MEMBRES

Marwan Kadded

 

Marwan découvre et apprend la danse hip-hop à 15 ans en intégrant une classe de 3eme “PAC” (Projet Artistique et Culturel) aux côtés d’Abdou Ngom (Compagnie Stylistik). Il fréquente en parallèle les entraînements de Breakdance encadrés par Foued Chaia au Centre Social des Etats-Unis. À 17 ans, il commence à enseigner le hip-hop dans plusieurs structures : MJC de Vienne, le Centre Social de Chaponost, le Centre Social des Etats Unis à Lyon et Centre Culturel de Dardilly. Depuis 2016, il est devenu l’un des chorégraphes du défilé de la Biennale de la danse, en charge du groupe représentant la ville de Vienne.

 

À la suite du projet Babel 8.3 dirigé par Dominique Hervieu, Marwan crée avec les autres interprètes du projet, la compagnie Relevant. Il intègre par la suite la Formation ID de la Compagnie De Fakto pour se diversifier et intensifier sa pratique de la danse.

 

Fort d’influences très diverses et d’une grande curiosité pour les esthétiques autres que le hip-hop, il développe une gestuelle à la fois puissante et sensible. Sa pratique de la danse s’enrichit d’une théâtralité et d’un travail des émotions qui renforcent le vocabulaire chorégraphique acquis durant sa formation d’interprète.

Freddy Madodé

 

Freddy découvre le hip hop à 16 ans en intégrant une section «PAC» avec le chorégraphe Abdou Ngom. Il s’intéresse plus particulièrement au break en commençant à s’entraîner en autodidacte à la MJC Mermoz de Lyon. L’année suivante il découvre l’univers de la création en intégrant le projet Cocotte Minute chorégraphié par Lauréline Gelas (Cie Subterfuge). Par le biais du centre social de son quartier, il intègre le projet de la Maison de la Danse Babel 8.3. Sa curiosité et sa soif d’apprendre le poussent à s’inscrire à divers stages aux styles variés, qui lui permettent de découvrir des gestuelles plus contemporaines comme celles de Jann Gallois, Mickael Le Mer ou encore David Drouard.

 

Il intègre la formation ID en 2017, année pendant laquelle il a pu se former et découvrir le travail de nombreux chorégraphes. En parallèle il découvre les matchs d’improvisation et d’expérimentation qui contribuent à le faire évoluer et à forger son identité. Freddy se définit par une danse atypique caractérisée par une opposition entre énergie brute et grâce. Il travaille avec les compagnies Stylistik, Lignes Urbaines ou encore le chorégraphe Amala Dianor.

Elliot Oke

 

Elliot commence la danse en 2005 comme loisir, aux côtés de Foued Chaïa (Cie Saïlence). Il tire ses influences de danseurs tels que David Colas, Ken Swift et Lilou. En 2012 il rencontre un groupe de danseurs du Centre Social des Etats-Unis avec qui il nouent une amitié particulière. Ils commencent alors à s’entraîner et à travailler ensemble. En 2015, à l’issue de la pièce Babel 8.3., Elliot crée avec ce même groupe de danseurs la Compagnie Relevant. En 2017 il suit la formation d’Interprète (ID). Il fait ensuite la rencontre en 2018 d’Oona Doherty dont il est d’abord le traducteur. Il devient son assistant lors des répétitions de sa création Hard To be Soft – A Belfast Prayer à Lyon . Cette expérience offre à Elliot une ouverture sur la danse contemporaine, et c’est pendant cette période de collaboration qu’il se forme auprès d’Oona Doherty à travers plusieurs workshops.

 

Il a travaillé avec les compagnies Sylistik, De Fakto, La Baraka, Amala Dianor, et il est depuis 2018 interprète pour la Compagnie HKC dans le cadre d’une création commandée par la Biennale De la Danse de Lyon 2020 et chorégraphiée par Amala Dianor.

Jérôme Oussou

 

Jerome Oussou commence la danse à 18 ans avec le Breaking en autodidacte. Il s’ouvre ensuite progressivement aux autres styles de danse hip-hop, tel que le Locking, la House, le New Style… En 2014 il intègre le projet Passerelles initié par l’association Danser Sans Frontière dirigée par Sharon Eskenazi, en partenariat avec Yuval Pick et le CCN de Rillieux-la-Pape. Il découvre ainsi la danse contemporaine et une pratique plus intensive et plus approfondie de la danse. Il décide alors de se professionnaliser en tant qu’interprète et s’inscrit en 2016 en Licence d’Arts du Spectacle à l’Université Lumière Lyon 2 pour découvrir les rouages du spectacle vivant.

 

Il intègre la Formation ID en 2017 tout en poursuivant son travail avec le projet Passerelles. Il devient l’un des danseurs permanents du projet, anime des transmissions de répertoire, des ateliers auprès de scolaires, et prend en charge plusieurs projets de chorégraphie qui donnent naissance à deux créations : Switch et P.A.R.T.Y.

 

En 2018, il intègre la Compagnie Relevant. Il travaille également avec les compagnies Lignes Urbaines, 100 Blazes et De Fakto.

David Walther

 

C’est grâce à une éducation artistique dès le plus jeune âge que David Walther a rencontré la danse. En parallèle de l’apprentissage de plusieurs instruments de musique (batterie, violon, piano, flûte), il découvre le hip-hop à 13 ans, en s’inscrivant au cours proposé par l’association de son village. Plus tard, David explore la pratique des danses latines (Rumba, Salsa, Bachata), et commence à enseigner le hip-hop dès ses 18 ans au sein de l’association Couzon Danse. Il y développe une passion pour la transmission et la rencontre.

 

Après des études dans l’audiovisuel, c’est au cours d’une année sabbatique que David fait le choix de devenir danseur professionnel et intègre la Formation ID. David continue d’enseigner mais privilégie le travail d’interprète en intégrant la Compagnie Relevant.

 

Depuis sa formation de danse, David s’intéresse énormément à la danse contemporaine et nourrit sa propre danse d’esthétiques de plus en plus diverses. Il développe ainsi une danse qui mêle la technique et l’énergie du hip-hop avec la théâtralité et la sensibilité de la danse contemporaine. Il a travaillé avec les compagnies De Fakto, Kham, La Baraka.

Karym Zoubert

 

C’est depuis l’âge de 11 que Karym pratique la danse hip hop, se formant seul aux techniques du Breakdance. Il fréquente ensuite les entraînements encadrés par Foued Chaia au Centre social des États Unis à Lyon.

 

Après avoir participé au projet Babel 8.3, il crée la Compagnie Relevant et commence à se professionnaliser en tant que danseur interprète, alors qu’il n’a que 16 ans.

 

Depuis, Karym est porté par de nombreuses influences et entretient une ouverture d’esprit qui lui permet de découvrir et pratiquer d’autres styles de danse. C’est avec curiosité qu’il nourrit son travail chorégraphique pour développer un style hybride, alliant une danse puissante et explosive à une esthétique très aérienne. Karym a participé plusieurs fois à des créations du chorégraphe Abou Lagraa. Il travaille également comme interprète pour la compagnie HKC.

switch

switch

PROJETS